compte rendu de la comission restauration

Publié le par fcpe-buisson

Compte-rendu Commission restauration du 11 décembre 2012

Prestataire Elior.

 

Pour les « sans viande » et « sans porc » : beaucoup d’omelettes. Les calamars ont un grand succès.

 

Les plus d’Elior :

·         Le personnel Elior présent en maternelle est très bien intégré et accepté par les animateurs, les ATSEM, les directeurs d’écoles, et les enfants.

·         L’affichage dans les restaurants scolaires : c’est gai, coloré, ludique et pédagogique.

·         Pâtisserie faite maison est très bonne

·         Maturité des fruits. Suite à la précédente réunion qui a eu lieu en mai, Elior a changé son mode d’approvisionnement en fruits. Le résultat est très positif.

·         Le poisson avec le fromage dessus fonctionne bien.

·         Le fromage à la coupe est bon

 

Les points à améliorer d’Elior

·         Assaisonnement à revoir

·         Viande trop dure et grasse

·         Plus de diversité dans les fruits

·         Viande froide avec sauce chaude dessus ne fonctionne pas du tout

·         Prévoir deux petits suisses en élémentaire

·         Quantité pour les goûters parfois trop juste (une madeleine ne permet pas de rassasier les enfants, même avec un fruit et un laitage)

 

Prévoir une valeur sûr par menu pour que les enfants repartent avec quelque chose dans le ventre et tiennent toute l’après-midi l’œil vif.

 

Encadrement : quand présence d’adultes, les enfants goûtent plus volontiers le contenu de leur assiette. Est-il possible pour les CP d’avoir plus de présence pour prolonger l’accompagnement présent en maternelle ?

 

Opération chasse aux gaspis sur deux écoles à Meudon : Pierre Brossolette et Monnet De Bussy. L’évaluation de l’ensemble des déchets a été réalisée pendant 3 jours avec les élèves, les enseignants, la mairie, les directeurs d’école, les animateurs.

·         Les enfants ont montré un vif intérêt à cette « animation » et ont été très participatifs

·         40% de la nourriture est jetée (y compris le pain).

Ce constat soulève un certain nombre de questions et d’actions à définir comme par exemple

·         taille des morceaux de pain

·         faut-il garder du fromage à la coupe ?

·         Comment solliciter les parents pour avoir un relai gustatif à la maison ? (il faut goûter 8 fois un produit pour lequel on a un apriori négatif pour commencer à l’aimer)

·         Faut-il garder un service continu ? L’enfant prend peu de temps pour manger ; il préfère aller jouer.

Ces exemples rejoignent une longue liste. L’ensemble des actions mises en place pour diminuer le nombre de nourriture jetée, sera présentée lors de la prochaine commission restauration qui aura lieu deuxième quinzaine de mars.

 

En attendant, merci aux représentants des parents d’élèves de continuer à venir goûter la restauration scolaire. Leurs retours sont aussi importants que ceux des animateurs, des directeurs, des personnes de la mairie et bien sûr des enfants.

Ce moment du repas doit rester agréable et apporter tous les besoins nutritionnels aux enfants pour rester attentifs jusqu’au goûter.

 

Publié dans Temps du midi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article